Entretenir son chapeau

 

Entretenir son chapeau pour qu’il reste beau plus longtemps

Quel que soit la matière de votre chapeau, il est bien-sûr recommandé de le manipuler avec les mains propres, de ne pas s’assoir dessus, c’est un objet qui mérite quelques égards.

Comment le faire sécher ?

Chapeaux de pluie et chapeaux en feutre de lapin   imperméables par nature sont faits pour affronter la pluie. Quelle que soit sa matière, si votre chapeau a pris la pluie, bien le faire sécher à température ambiante, éloigné des sources de chaleur. Les changements de température importants risquent de l’abîmer et de le rétrécir. L’idéal est de le suspendre.

Comment le ranger ?

Pour les chapeaux moulés (formés sur un moule) avec bords et les chapeaux à décor, ou chapeaux de cérémonie :

Vous pouvez les suspendre sur un porte-chapeau mais à la longue, ils prendront la poussière. Les glisser dans une boîte à chapeau remplie de mousse ou de papier de soie blanc (pour éviter un transfert de couleur) est le mode de conservation idéal. A l’abri de la poussière dans une boîte, ils seront aussi protégés de l’agression des UV.

Pour les chapeaux non moulés, chapeaux d’hiver, de pluie, bob, casquettes : Bien que le rangement dans une boite soit idéal, ces chapeaux sont en général souples parfois même on peut les rouler ou plier dans un sac, dans un placard. Lorsque vous le ressortez, il est possible qu’ils aient perdus un peu leur forme, un petit repassage léger avec une patte mouille (un tissu fin, blanc et humide entre le fer et le chapeau) leur redonnera belle allure.

Comment le nettoyer ?

Pour tous les chapeaux : Le nettoyage de surface peut se faire avec un linge propre et humide mais non pelucheux (peau de chamois, toile à beurre blanche ou écrue).

Pour les Feutres : Les feutres de lapin peuvent être simplement brossés, ce qui les dépoussière, avec une brosse à poils souples (brosse à vêtement par exemple) avec délicatesse, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Les passer légèrement à la vapeur au-dessus d’une bouilloire en ébullition fera revenir leur poil. Veillez à les manipuler avec soin.

On peut faire de même pour les feutres de laine bien qu’il n’y ait pas de sens de poil dans ce cas, ne pas trop insister tout de même. S’il y a des taches de gras, on peut essayer avec de la terre de Sommières ou du talc (mais c’est plus difficile sur du foncé car le talc est blanc).

Certains chapeaux en coupé-cousu (comme les vêtements) peuvent être lavés à la main à l’eau froide pour la laine et à 40° pour le coton. Attention aux parties fragiles, décor, gros-grain d’entrée de tête, visière. Le séchage doit se faire sur forme ou sur du papier de soie blanc formé en boule pour redonner sa forme initiale au chapeau.